Nomination maintenue pour Vitit Muntarbhorn

La 71e assemblée générale des Nations Unies a réuni 84 votes positifs contre 77 et 17 abstentions pour maintenir Vitit Muntarbhorn au poste d’expert indépendant sur les questions d’orientation sexuelle et d’identité de genre.

Un nouvel expert LGBTQI aux Nations Unies

27834494615_66dec2b0aa_b

Vitit Muntarbhorn

En septembre dernier, le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies décide de nommer un nouvel expert qui allait être dédié aux questions d’orientation sexuelle et d’identité de genre. Il aurait eu pour mission de conseiller les États dans leurs politiques à l’égard des minorités sexuelles et genrées et d’alerter l’ONU sur la situation de ces populations dans le monde.

Vitit Muntarbhorn a été nommé par le Conseil des droits de l’homme en septembre dernier pour prendre les responsabilité de ce nouveau poste. Il avait notamment été choisi pour son engagement dans les organes des Nations Unies et pour sa participation à la conception des Principes de Yogyakarta.

Une coalition d’États contre l’expert

Cependant, lors de la 71e Assemblée générale des Nations Unies les États devaient approuver le compte rendu du Conseil des droits de l’homme. La nomination de Vitit Muntarbhorn y figurait.

Sous la houlette du Botswana, un groupe de pays a formé une coalition pour contrer ce nouveau poste et alerter les États membre de l’ONU. Des organisations internationales telles que SIL se sont mobilisées pour diffuser cette attaque et sensibiliser les ambassadeurs aux Nations Unies et les ministères des Affaires étrangères des 193 votants à l’Assemblée générale de l’ONU. Une pétition a également été lancée par l’ILGA le vendredi 18 novembre pour engager plus largement toutes les associations travaillant dans la défense des droits humains ou des personnes LGBTQI. 850 organisations de 157 pays différents ont signé.

Le maintien de Vitit Muntarbhorn

Lundi 21 novembre 2016, les Nations Unies ont majoritairement voté pour le maintien de Vitit Muntarbhorn. 84 États ont voté pour tandis que 77 ont voté contre avec 17 abstentionnistes et 16 absents*.

Malgré le faible écart des voix entre les votes positifs et négatifs, nous pouvons dire que l’issue du scrutin est une victoire autant pour les personnes LGBTQI dans le monde que pour le respect des droits de l’homme. Remettre en cause la nomination de Vitit Muntarbhorn dans ses fonctions d’expert indépendant sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre revenait à mettre de côté les minorités, mais aussi à effacer des droits humains les persécutions et processus d’exécution que subissent des individus parce qu’ils ou elles sont gays, lesbiennes, bis, trans, queer et intersexes.

un-vote-nov-21-2016-on-sogi-expert

Ecran de l’Assemblée générale de l’ONU lors du vote de la création d’un poste d’expert indépendant sur les questions d’orientation sexuelle et d’identité de genre.

Une forte opposition des pays francophones

Malgré cette position réconfortante, Solidarité Internationale LGBTQI s’alarme du taux de pays francophones recherchant la dissolution du poste d’expert indépendant des Nations Unies sur les questions d’orientation sexuelle et d’identité de genre.

Au total, si nous comptons les sièges vacants lors du vote, 45% des États francophones ont voté contre la création du poste et 34% pour. En revanche, sans les délégations absentes, 53% des pays ont voté contre et 40% pour, avec un taux d’abstentions de 7%**.

schema-des-votants-expert-lgbt-onu

Au total, voici les votes obtenus concernant les pays francophones :

  • 19 votes positifs : Albanie, Andorre, Belgique, Bulgarie, Cambodge, Canada, Cap-Vert, États-Unis d’Amérique, France, Grèce, Luxembourg, Macédoine, Moldavie, Monaco, Roumanie, Seychelles, Suisse, Vanuatu, Viêt Nam.
  • 24 votes négatifs : Algérie, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Comores, Congo (République du), Congo (République démocratique du), Côte d’Ivoire, Djibouti, Égypte, Gabon, Guinée, Madagascar, Mali, Maroc, Maurice, Mauritanie, Niger, Sainte-Lucie, Sénégal, Tchad, Togo.
  • 4 abstentions : Arménie, Guinée-Bissau, Haïti, Rwanda.
  • 6 absences : Dominique, Guinée équatoriale, Laos, Liban, Sao Tomé-et-Principe, Tunisie.

Le détail du scrutin nous montre qu’aucun État en Afrique francophone, à l’exception du Cap-Vert, ne souhaite améliorer les conditions de vie d’une frange de leur population, mais aussi reconnaître l’orientation sexuelle et l’identité de genre comme un droit fondamental au même titre que les autres droits humains.

Plus largement, 53% des pays francophones veulent continuer à s’ingérer dans la vie privée des gens, à contrôler l’émancipation sexuelle, amoureuse et affective des individus et n’ont aucune volonté à cesser les représailles et les persécutions qu’ils entraînent envers les minorités sexuelles et genrées. Par ailleurs, certains États, francophones ou non, ont clairement signalé à l’issue des résultats qu’ils ne reconnaitront pas les fonctions de Vitit Muntarbhorn.


*84 votes positifs : Afrique du Sud, Albanie, Allemagne, Andorre, Argentine, Australie, Autriche, Bahamas, Belgique, Belize, Bolivie, Bosnie-Herzégovine, Brésil, Bulgarie, Cap-Vert, Cambodge, Canada, Chili, Colombie, Corée du Nord, Costa Rica, Croatie, Chypre, Danemark, Dominicaine (République), El Salvador, Espagne, Estonie, États-Unis d’Amérique, Fiji, Finlande, France, Géorgie, Grèce, Guatemala, Honduras, Hongrie, Islande, Irlande, Israël, Italie, Japon, Kiribati, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macédoine, Malte, Marshall, Mexique, Moldavie, Monaco, Mongolie, Monténégro, Norvège, Nouvelle Zélande, Palaos, Panama, Pays-Bas, Pérou, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, Saint Marin, Samoa, Serbie, Seychelles, Slovaquie, Slovénie, Sri Lanka, Suède, Suisse, Thaïlande, Tchèque (République), Timor oriental, Turquie, Tuvalu, Ukraine, Uruguay, Vanuatu, Vénézuela, Viêt Nam. 77 votes négatifs : Afghanistan, Algérie, Angola, Antigua-et-Barbuda, Arabie Saoudite, Azerbaijan, Bahrain, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Botswana, Brunei, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Chine, Comores, Congo (République démocratique du), Congo (République du), Corée du Nord, Côte d’Ivoire, Djibouti, Égypte, Émirats arabes unis, Érythrée, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guyane, Indonésie, Iran, Irak, Jamaïque, Jordanie, Kenya, Koweit, Kirghizistan, Lesotho, Libye, Madagascar, Malaisie, Malawi, Maldives, Mali, Maroc, Maurice, Mauritanie, Namibie, Nauru, Nicaragua, Niger, Nigeria, Oman, Ouganda, Ouzbékistan, Pakistan, Quatar, Russie,  Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Sénégal, Singapour, Soudan , Suriname, Swaziland, Syrie, Tajikistan, Tanzanie, Tchad, Togo, Yemen, Zambie, Zimbabwe. 17 abstentions : Arménie, Barbados, Bhutan, Equateur, Guinée-Bissau, Haïti, Inde, Kazakhstan, Libéria, Myanmar, Népal, Papouasie Nouvelle-Guinée, Paraguay, Philippines, Rwanda, Somalie, Trinidad-Tabago. 15 absences : Cuba, Dominique, Guinée équatoriale, Grenade, Laos, Liban, Micronésie, Mozambique, Sao Tomé-et-Principe, Sierra Leone, Salomon, Soudan du Sud, Tonga, Tunisie, Turkménistan.

** Avec sièges vacants : 34% de votes positifs, 45% de votes négatifs, 8% d’abstentions, 13% d’absences. Sans sièges vacants : 40%, de votes positifs, 53% de votes négatifs, 7% d’abstentions.

 

Publicités

4 commentaires sur “Nomination maintenue pour Vitit Muntarbhorn

  1. Pingback: À l’ONU: Opposition des pays francophones africains | 76 Crimes en français

  2. Pingback: Premier discours de Vitit Muntarbhorn | Solidarité International LGBTQI

  3. Pingback: Journée mondiale des droits humains | Solidarité International LGBTQI

  4. Pingback: Dernière menace pour Vitit Muntarbhorn | Solidarité International LGBTQI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :