Une jeunesse francophone à l’honneur sans les LGBTQI

16e sommet de la francophonie à Madagascar en 2016

Depuis le 22 novembre, l’Organisation internationale de la francophonie organise son 16e Sommet de la francophonie à Madagascar. L’organisation met à l’honneur la jeunesse, mais sans les LGBTQI.

L’Organisation internationale de la francophonie

L’OIF ou Organisation internationale de la francophonie réunit plus de 50 pays membres  francophones et une trentaine de pays observateurs formant un espace d’échanges pour agir sur plusieurs thématiques :

  • la paix, la démocratie et les droits de l’Homme,
  • la langue française,
  • l’éducation et la formation,
  • l’économie,
  • le développement durable,
  • l’innovation numérique,
  • la jeunesse,
  • l’égalité homme-femme,
  • la société civile.

Un 16e sommet francophone centré sur la jeunesse

Cette année, l’OIF organise son seizième sommet à Madagascar, entre le 22 et le 27 novembre. Ces rencontres internationales permettent à l’ensemble des pays francophones de se réunir, mais aussi d’inviter la société civile et de mettre à l’honneur les activités artistiques et culturelles autour des langues françaises.

Plus particulièrement, l’OIF a décidé de centrer sa rencontre sur la jeunesse. Plus de 200 jeunes ont été attendus au « Village » à la veille de l’ouverture du sommet ; une journée intitulée « La jeunesse au cœur des solutions« .  L’OIF a également saisi cette occasion pour publier un « Rapport sur la situation des jeunes dans l’espace francophone -2016« .

Une jeunesse sans diversité des sexualités et des genre.

Dans ce rapport, pas une seule page ne traite des enjeux concernant les minorités sexuelles et de genre alors qu’il est question de la structure démographique des jeunes francophones, de l’accès à l’information et au numérique, du mariage et des projets familiaux et de la gouvernance et de l’engagement citoyen.

Les personnes intersexes et trans sont évincées par des statistiques conçues sur la dualité des sexes. Les personnes LGBTQI sont absentes des considérations sur le mariage et les projets familiaux. En réalité, le rapport ne se penche assez sur les particularités qui composent la jeunesse telles que les personnes en situation de handicap, les confessions religieuses, la montée des extrémismes, l’immigration et l’accès à l’éducation, etc.

Enfin, aucune activité au sein du « Village » ne semble aborder la question de l’émancipation des jeunes dans leur vie sexuelle et dans leur identité de genre. Pourtant, la santé sexuelle est un enjeux majeur pour la jeunesse, population cible pour enrayer l’épidémie de VIH.

La Francophonie LGBTQI à Bangkok

Solidarité Internationale LGBTQI organisera à Bangkok, lors de la Conférence mondiale de l’ILGA, un espace et un atelier francophone pour donner la parole que les LGBTQI n’ont pas dans les autres espaces francophones. A ce titre, SIL souhaite avec l’appui d’autres associations monter une enquête transnationale sur l’état des relations internationales des associations LGBTQI siègeant dans un pays membres de l’OIF.

Consciente des enjeux sur la francophonie LGBTQI, notre association souhaite mobiliser la société civile afin de renforcer notre coopération avec des institutions telles que l’OIF et obtenir une meilleure reconnaissance sur la scène internationale. Il s’agit aussi d’obtenir plus d’aides étant donné que les organismes francophones reçoivent moins de 2% des fonds destinés aux causes LGBTQI dans le monde. SIL a d’ailleurs demandé que le fonds LGBT géré par Expertise France prenne une identité francophone. Faute de ressources financières, très peu d’organismes francophones peuvent concevoir leurs projets de soutien aux personnes LGBTQI ou se déplacer pour participer à des rencontres internationales.

Pour mieux communiquer et améliorer la visibilité de notre événement, nous avons publié un site événementiel de la Francophonie LGBTQI à Bangkok. Il sera alimenté à partir du lundi 28 novembre. Nous vous y attendons nombreuses et nombreux. N’hésitez pas à diffuser nos événements à Bangkok à l’aide des hashtags #FI2B et #ILGA2016BKK.

 

Publicités

3 commentaires sur “Une jeunesse francophone à l’honneur sans les LGBTQI

  1. A reblogué ceci sur 76 Crimes en françaiset a ajouté:
    Dans son 16e Sommet de la francophonie à Madagascar, entre le 22 et le 27 novembre, l’organisation l’Organisation internationale de la francophonie met à l’honneur la jeunesse, mais sans diversité des sexualités et des genre — sans les LGBTQI.

    J'aime

  2. Pingback: Zéro – Francophonie ~ ILGA2016BKK

  3. Pingback: Hypocrisie ou diplomatie ? Le vote #SOGIExpertNow | Solidarité International LGBTQI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :