Dernière menace pour Vitit Muntarbhorn

Aujourd’hui à 10h (UTC -5:00, New York) la troisième commission des Nations Unies devra présenter son rapport de l’assemblée générale des Nations Unies. Les États décideront alors pour la dernière fois de la position de Vitit Muntarbhorn.


Un expert indépendant subversif à l’ONU

Comme nous l’avions signalé en septembre 2016, Vitit Muntarbhorn a été nommé par le Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies pour prendre les responsabilités du poste d’expert indépendant sur l’Orientation sexuelle et l’identité de genre (OSIG).

Cependant, en novembre dernier un groupe d’États africains s’est coordonné pour déposer une résolution auprès du Troisième comité ; appelant à mettre fin au mandat de l’expert indépendant le temps d’évaluer les fondements juridiques de ce nouveau poste.

Cette résolution remet non seulement en cause l’accès aux droits fondamentaux auxquels les personnes LGBTQI peuvent prétendre, mais aussi l’autorité du Conseil des droits de l’Homme en questionnant ses décisions.

Pour contrer le groupe d’États africains, une coalition de pays d’Amérique latine a déposé un amendement qui aura permis une sortie de crise. Plus de 84 nations ont voté pour le maintien de Vitit Muntarbhorn. La société civile s’est également fortement mobilisée avec notamment la rédaction d’une pétition, dont SIL est un des 870 signataires.

un-vote-nov-21-2016-on-sogi-expert

Ecran de l’Assemblée générale de l’ONU lors du vote de la création d’un poste d’expert indépendant sur les questions d’orientation sexuelle et d’identité de genre.

Nouvelle et dernière menace pour Vitit Muntabhorn

Pour adopter la nouvelle stratégie des Nations Unies, son Assemblée générale (AG) évalue les décisions selon leur caractéristiques. L’AG s’organise alors en six commissions dont la Troisième valide les questions sociales, humanitaires et culturelles. Toutefois, les États doivent valider les décisions des commissions lors de la plénière de l’Assemblée générale.

Aujourd’hui à 10 heures (UTC -5:00, New York), l’Assemblée générale s’organisera en plénière pour évaluer le rapport de la Troisième commission. Ce compte rendu contient bien évidemment le retrait de la résolution du groupe d’États africains par la proposition d’amendement de la coalition des pays d’Amérique latine.

Cette pleinière sera donc la dernière menace pour le mandat de Vitit Muntabhorn. À ce sujet, une vidéo de l’International Service for Human Rights (ISHR) a été réalisée pour expliquer en détail le mécanisme de l’Assemblée générale des Nations Unies et la menace qui pèse sur le mandat de l’expert OSIG. Vous pouvez également regarder en direct la plénière sur WebTV UN.

Publicités

2 commentaires sur “Dernière menace pour Vitit Muntarbhorn

  1. Pingback: Journée mondiale des droits humains | Solidarité International LGBTQI

  2. Pingback: Hypocrisie ou diplomatie ? Le vote #SOGIExpertNow | Solidarité International LGBTQI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :